Tag - victimes

Madagascar- Post Cyclone : fin de mission d'urgence et début de la réhabilitation

Le bilan du cyclone Bingiza, qui a touché Madagascar à la mi-février, fait état d'au moins 34 morts, de onze disparus, de 85 blessés dans toute l'île et de plus de 216.000 sinistrés... dont 77.000 sont aujourd'hui sans-abri, ont annoncé les autorités Malgaches.Le cyclone, arrivé par la côte Est, a traversé le Nord pour ensuite faire demi-tour et traverser le sud de l'île, du 14 au 19 février. Help Doctors à mis en place une aide d'urgence matérielle avec un don en matériel et en médicaments à l'hôpital de Mananara et à 5 Centres de Santé de Base.

Lire la suite...

Palestine : Beni Salem se mobilise pour nos missions

benisalem1.JPGDepuis deux années, l'association Beni Salem se mobilise en organisant un tournoi de football au profit des actions de Help Doctors en Palestine. En 2009, leur aide avait permis de soutenir le dispensaire de Khan Younes à Gaza, et en 2010 les 1 250 € collectés seront intégralement reversés pour les femmes et les enfants qui accèdent au dispensaire Help Doctors de la vieille ville de Naplouse.

Lire la suite...

Gaza : Communiqué de Human Rights Watch

L'organisation des droits de l'homme Human Rights Watch, vient de publier un communiqué demandant aux autorités de Gaza de ne plus fermer d'ONG ayant des activités humanitaires. Après la fermeture du dispensaire Help Doctors de Khan Younes en Aout dernier par le Ministre de la Santé à Gaza, c'est aujourd'hui une ONG Palestinienne d'aide à l'enfance qui vient d'être interdite. Help Doctors, demande aux autorités de Gaza d'autoriser les ONG Palestiniennes et Internationales libres d'aider ceux qui en ont aujourd'hui le plus besoin.


Lire la suite...

« Bonjou Josué, ki jan ou ye ? » (Bonjour Josué, comment vas-tu ?)

josue1.jpg Récit de Corinne Perron- Six mois après le tremblement de terre, à Port au Prince, la reconstruction dont tous parlent n'a toujours pas démarré. Pourtant, certains signes permettent d'entretenir l'espoir, des projets se dessinent. En dépit de tout, la vie se manifeste...

Lire la suite...

Haiti : Sous les tentes, la misère à l'abri des regards

Coco de dos Par Corinne Perron. Comment comptabiliser cette population qui vit sous des bâches ? Tous ces gens réfugiés depuis le 12 janvier dans une multitude de camps (3 à 500 selon les sources officielles) qui ont transformé Port-au-Prince en un « grand village de tentes ».

Lire la suite...

Haïti : La parole des survivants revient doucement

femme+enfant deboutsPrès de trois mois après ce qui est la plus grande catastrophe naturelle qui ait jamais frappé Haïti, et, probablement l’un des cataclysmes les plus meurtriers que la planète ait connu de mémoire d’homme, les survivants, encore hébétés, commencent à vouloir parler, raconter doucement, tout doucement. A demi mots. Le bruit, le tremblement, tout qui s’écroule, les cris, la panique, l’atmosphère n’est plus que poussière, le béton fait mal, les gens meurent, les blessés agonisent. Les vivants prisonniers, les morts écrasés. Corinne Perron rapporte les histoires et les paroles de survivants.

Lire la suite...