Il faudra deux fois plus d'eau qu'actuellement pour assurer la sécurité alimentaire d'une population mondiale qui devrait atteindre neuf milliards d'habitants d'ici à 2050, si on ne s'oriente pas vers des écosystèmes sains et bien gérés, selon un rapport de l'ONU.