Tag - population

La remarquable résilience du peuple Haïtien

Boue.jpeg Récit de Corinne Perron- Les éclairs déchirent le ciel d’encre de Port-au-Prince. Le tonnerre est si fort qu’il fait mal aux oreilles. Le ciel craque et claque de toutes parts. Le spectacle est fascinant, on en oubie nos frayeurs. Chaque soir, la pluie tombe avec fracas sur les tentes. Une pluie chaude, épaisse, interminable.

Lire la suite...

Gaza : tentative d'ouverture du dispensaire de Rafah

Comme nous nous sommes engagés lors de la mission de chirurgie d'urgences, Help Doctors va ouvrir, avec une équipe soignante palestinienne, un dispensaire dans le sud de la Bande de Gaza.

Lire la suite...

Témoignage du Dr Régis Garrigue la nuit dernière, à Gaza

0X1E9652.JPG 4h du matin. Il fait un froid glacial. Tous les patients valides et le personnel de l’hôpital Al Quds de Gaza sont cachés dans les couloirs. Depuis 23h, les bombardements sont incessants. Ils viennent de redoubler d’intensité. Le bâtiment tremble. Les chars Israéliens sont à quelques centaines de mètres.

Lire la suite...

Madagascar : don de matériel d'anesthésie et de réanimation à l'hôpital de Fénérive Est

fenerivedon.jpg

Les deux missions de Help Doctors à Madagascar se poursuivent. Nous allons, sur 3 ans, former les infirmières de l'hôpital de Fénérive et de la Région d'Analanjirofo, en insistant sur les urgences, les soins materno-infantiles et la sécurité opératoire. Dans le même temps, nous allons nous préparer à intervenir en cas de catastrophe naturelle cyclonique.

Lire la suite...

Pas de Saint Valentin à Gaza

fleurs_rafah_mouton.jpg Les horticulteurs de Gaza contraints par le blocus de donner leurs fleurs aux animaux à défaut de nourrir le coeur des amoureux.

Lire la suite...

Militaire un jour, "humanitaire" le lendemain...

Alors que les équipes de Help Doctors sont depuis 10 jours intégrées aux équipes Bangladaises pour soigner la population meurtrie après le passage du cyclone Sidr, l'une des équipes a assisté ce matin à une opération militaro-humanitaire éthiquement douteuse, contraire au concept même d'humanitaire et que nous condamnons fermement.

Alors que nous sommes à plus de 15 jours d'une catastrophe écologique, loin d'une zone de conflit, dans l'un des pays les plus pauvres de la planète, notre équipe située à Rayenda, sous-district de Sharonkonla, a cru ce matin que c'était la guerre!

Lire la suite...