Tag - humanitaire

Forum des associations : « Repenser le développement, la société civile s’engage »

forum_des_associations.jpgHelp Doctors participera au Forum des associations « Repenser le développement, la société civile s’engage » qui se tiendra dans moins de 10 jours les 20, 21 et 22 janvier 2011 à la Cité internationale universitaire de Paris.

Lire la suite...

Gaza : Communiqué de Human Rights Watch

L'organisation des droits de l'homme Human Rights Watch, vient de publier un communiqué demandant aux autorités de Gaza de ne plus fermer d'ONG ayant des activités humanitaires. Après la fermeture du dispensaire Help Doctors de Khan Younes en Aout dernier par le Ministre de la Santé à Gaza, c'est aujourd'hui une ONG Palestinienne d'aide à l'enfance qui vient d'être interdite. Help Doctors, demande aux autorités de Gaza d'autoriser les ONG Palestiniennes et Internationales libres d'aider ceux qui en ont aujourd'hui le plus besoin.


Lire la suite...

Cholera en Haïti: une situation de plus en plus préoccupante

Affiche choleraDepuis plus de trois semaines, Haïti fait face à une épidémie de cholera. Celle-ci a débuté dans le nord du pays (région d'Artibonite) et atteint maintenant cinq des dix départements que compte Haïti, dont la capitale surpeuplée de Port-au-Prince.
A ce jour, près de 800 personnes sont décédées du cholera et plus de 12 000 personnes sont touchées par cette bactérie.

Help Doctors appelle aux dons pour pouvoir répondre à cette épidémie en coordination avec la FHED, notre partenaire Haïtien.

Lire la suite...

Haïti: Le dispensaire de Bristout/Bobin s'inscrit dans la durée

Maison_de_sante.jpegBientôt dix mois que le dispensaire installé par Help Doctors au coeur du bidonville de Bristout/Bobin propose des soins gratuits à la population haïtienne dans les suites du terrible séisme de Janvier. Les équipes médicales et administratives sont maintenant rodées, la réhabilitation des locaux est en marche, l'heure est maintenant venue d'imaginer un futur respectueux des acteurs comme des bénéficiaires. Dans cet esprit, Help Doctors (H.D.) s'apprête à transmettre la gestion et l'encadrement du dispensaire à une structure non gouvernementale haïtienne, la FHED (http://www.fhedinc.org).

Lire la suite...

Le livre "Gaza?Gaza!" récompensé par un prix littéraire

LivreGaza.Gaza.jpegAlors que le dispensaire médical de Khan Younés était fermé et le matériel saisi par le Ministère de l'intérieur, dans le même temps, le livre "Gaza?Gaza!" - recueil de témoignages de 22 familles durant les 22 jours de guerre lors de l'opération plomb durci - reçevait le prix de l'Obiou en Isère.

Lire la suite...

Gaza : Saisie de la totalité du matériel du dispensaire de Khan Younes

Le 22 Août 2010 au matin, des hommes du Ministère de l'intérieur sont venus saisir la totalité du matériel du dispensaire Help Doctors de Khan Younes (meubles, matériel informatique, dossiers médicaux, médicaments, pansements, matériel médical des deux salles de consultations et de la salle de soins infirmiers, laboratoire d'analyses biologiques, groupe électrogène...etc).

En saisissant ainsi tout l'équipement du dispensaire, le Ministère de l'Intérieur met fin à l'activité humanitaire de Help Doctors à Gaza. Les 9 employés du dispensaire se retrouvent sans emploi et dans l'incapacité d'en retrouver, alors que le chômage et la pauvreté touchent plus de 50% des Gazaouis.

Help Doctors insiste pour faire savoir qu'à aucun moment le Ministère de la Santé n'a accepté de nous rencontrer et d'échanger sur notre activité de santé et sur les orientations spécialisées que nous avons mises en place pour les diabétiques et les hypertendus.

Notre seule préoccupation reste l'aide à la population civile de Gaza, mais aujourd'hui, privés par les Autorités de notre capacité à agir, nous ne pouvons que déplorer cette entrave à la liberté d'action de l'aide humanitaire à Gaza.

Help Doctors demande aux autorités que lui soit restituée immédiatement la totalité du matériel saisi et que les patients chroniques habituellement pris en charge dans le dispensaire Help Doctors puissent bénéficier de soins appropriés et équivalents dans les centres de santé disponibles à Gaza.