CNquakegraphic238.jpg 8 jours après le cyclone Nargis au Myanmar- dont les secours parviennent toujours avec parcimonie du fait des interdictions par la junte Birmane- la Chine était frappée d'un puissant tremblement de terre dans la région du Sichuan, située au sud-ouest du pays.

Le bilan risque de s'alourdir encore mais on dénombre déjà près de 20 000 morts, avec certains villages détruits à plus de 80%. Devant l'ampleur du séisme et malgré les importants moyens mis en place, la Chine a accepté l'aide internationale, tout en posant ses conditions.

Face à la répétition et la violence de ces catastrophes, il apparaît de plus en plus urgent de réfléchir à une réponse humanitaire internationale d'urgence, détachée de tous enjeux politiques, afin de sauver le maximum de victimes.