ramallah-qualandia-prcs-idf.jpg L'organisation de défense des droits de l'Homme B'Tselem a accusé mardi les autorités israéliennes en Cisjordanie occupée de se servir des barrages routiers comme d'une "punition collective" à l'encontre des Palestiniens.

Sous le motif d'assurer la sécurité, les barrages routiers "constituent une véritable punition collective", affirme l'ONG israélienne dans un rapport