L’année 2012 a permis l’acquisition d’un échographe, avec le soutien de la Fondation AnBer. Une équipe de Gynécologues sans Frontières est venue fin Août encadrer la prise en mains de cet appareil par le médecin du dispensaire qui possédait déjà une expérience dans le domaine du suivi de grossesse.
L’activité s’est ainsi enrichie d’un service nouveau qui vient renforcer les capacités du dispensaire que sont les soins primaires, les soins dentaires et les examens de laboratoire les plus courants.

Nora et Dr Rinal
(Dr Nora Alloy (GSF) et Dr Renal Abu Leila)


L’activité n’a pas fléchi avec 2619 consultations médicales, presque autant de soins dentaires et 2926 tests de laboratoires soit près de 8 000 actes pour les onze derniers mois. D’après le Dr Rinal, médecin du dispensaire depuis plus d’un an, une grande partie des patients sont si fidèles au dispensaire qu’elle est devenue leur médecin de famille. Certains enfants ont leur dossier médical complet des 6 dernières années dans les archives du dispensaire.

Cette reconnaissance de la part de la population se double aujourd’hui de celle des autorités sanitaires locales. En effet le Dr Khaled Qadri, Directeur Général de la Santé Publique au Ministère de la Santé (MOH) est venu récemment visiter le dispensaire. C’est à la suite de cette visite qu’il a fait la proposition de reconnaître la structure comme partie intégrante du réseau de Soins Primaires de Naplouse. La fermeture programmée d’un dispensaire du MOH devenu vétuste pourrait entraîner une hausse de la fréquentation de celui de Help Doctors.

vieille ville

La participation du Ministère porterait dans les premiers temps sur un soutien en matériel consommable et sur l’intégration du médecin à tous les programmes de Formation organisés pour les médecins du Service Public en Palestine.

Au delà de la reconnaissance du travail accompli, Help Doctors se réjouit de la perspective d’une prise en charge de ce centre de soins par les Palestiniens eux mêmes. En revanche, l’heure de l’autonomie financière n’étant pas encore venue, le financement 2013 du dispensaire requiert encore actuellement toute la générosité des donateurs.