L'évaluation de l'activité du dispensaire réalisée à la fin du premier quadrimestre montre une fréquentation soutenue et diversifiée:

nouveau cabinet

Mille dix neuf consultations médicales ont été effectuées par le médecin du dispensaire, le Dr Rimal, entre le 1er Janvier et le 30 Avril. La moitié de ces consultations concernaient des enfants de moins de quinze ans, un quart environ, des enfants de moins de 5 ans. Les pathologies les plus fréquentes sont d'ordre infectieux et concernent les voies aériennes supérieures. La saison hivernale et l'absence de chauffage dans les habitations sont bien souvent en cause. La comparaison avec les années précédentes montre des chiffres étonnamment stables en quantité et en ce qui concerne la répartition en fonction de l'âge.

Dans le même temps, le cabinet dentaire a enregistré une augmentation de son activité avec près de 537 consultations, dont 151 concernant des enfants. La dentiste, le Dr Ranala pratique en majorité des extractions et des soins canalaires. Elle a accepté d'élargir ses plages de consultations à la fin d'après-midi afin de faciliter l'accès aux soins à ceux qui travaillent dans la journée. La rareté de l'offre de soins dentaires à des prix accessibles dans la Vieille Ville de Naplouse garantit le succès de cette initiative.

bons labo

Enfin, le laboratoire d'analyses médicales poursuit la croissance d'activité qu'il connaît depuis son ouverture avec plus de 900 examens pour les quatre premiers mois de l'année.

Fort de ce constat, Helpdoctors souhaite élargir la gamme des services proposés au sein du dispensaire de la Vieille Ville par la mise en place d'une offre de "planning familial" avec suivi de grossesse et médecine périnatale. En effet, dans la vieille ville, les mariages et les grossesses de jeunes adolescentes de 15 ans ne sont pas rares. C’est une caractéristique de la pauvreté de la vieille ville par rapport au reste de Naplouse. Ces grossesses de très jeunes femmes sont des grossesses à risque qui nécessitent un suivi mensuel spécialisé. Nous pourrons bientôt proposer ce service à ces patientes qui, le plus souvent, se cachent et ne se font pas suivre (l’âge légal du mariage est de 18 ans à Naplouse).Ce projet est en cours de réalisation grâce au soutien de la Fondation AnBer.