La Fondation AnBer, sensibilisée à ce constat, a accepté de financer la modernisation du cabinet dentaire dans sa totalité. Un siège de soins et tout ses instruments ainsi qu'un appareil de radiologie spécialisé ont ainsi été installés dans une extension du dispensaire.

Le Dr Dana une jeune dentiste formée en Egypte consulte quotidiennement et donne ses soins à une quinzaine de patients chaque jour. Les soins vont de la simple carie à la mise en place de couronnes en passant par l'extraction. Les tarifs volontairement très inférieurs à ceux des cabinets privés s'échelonnent entre 20 et 60 shekels (4 à 12 euros) par séance de soins, pour les patients qui le peuvent. Pour ceux sans ressources financières (adressés par le Centre d'Action Sociale), les traitements sont gratuits.

A l'occasion des soins, l'accent est mis sur la nécessité d'une hygiène dentaire régulière et des conseils sont donnés aux enfants comme aux adultes. Le projet de fournir aux enfants des brosses à dents gratuites est en cours d'élaboration.

La Fondation Anber a pu s'assurer de la bonne utilisation de son aide financière à l'occasion d'un déplacement effectué le mois dernier à Naplouse. A l'issue de la visite, la Fondation Anber propose aujourd'hui de prendre en charge le financement d'un appareil d'échographie qui permettrait d'ajouter le suivi de grossesse aux services proposés par le dispensaire aux membres les plus déshérités de la communauté Naplousi.