Une série d'articles de Reuters dresse un portrait édifiant des femmes des pays du sud, lors de conflits ou de catastrophes naturelles. Avec la spirale de violence observée lors des derniers conflits, l'un des observateurs a déclaré : " qu'il était plus dangereux d'être une femme qu'un soldat ". En effet, les viols ont souvent été une arme de guerre mais la brutalité des viols commis récemment dans certains pays d'Afrique, est sans précédent.

Lors des catastrophes naturelles, les femmes meurent 3 à 4 fois plus que les hommes. L'une des raisons évoquées est qu'elles sont, plus souvent que les hommes, à l'intérieur de leur domicile lorsque celui-ci s'effondre.

Selon la campagne du millénaire des UN, 70% de la pauvreté touche les femmes, avec un écart qui se creuse entre les 2 sexes durant la dernière décennie.

Enfin, chaque minute, une femme meurt en couches et un demi-million de femmes meurent chaque année, à 99% des cas dans les pays du sud. La santé maternelle est l'un des objectifs du millenium, avec réduction de 3/4 de la mortalité maternelle entre 1990 et 2015. En dehors des complications liées à la grossesse, n'oublions pas également que les femmes des pays du sud sont les premières victimes de l'infection par le VIH/Sida.

Journée mondiale de la femme.

Help Doctors organise une journée de formation sur les catastrophes naturelles et les changements climatiques vendredi 13 mars 09. Il reste encore des places pour vous y inscrire.