Une nouvelle mission humanitaire partira de France dans les prochains jours. Elle sera composée de deux médecins urgentistes, un psychologue et un logisticien.

Mais nous avons aujourd'hui les plus grandes difficultés pour coordonner notre entrée à Gaza.

Depuis ce matin, l'Egypte a fermé l'accès aux humanitaires du terminal frontalier de Rafah avec Gaza. Le poste frontière de Karam Abu Salam (Egypte) / Kerem Shalom (Israël) ne serait ouvert qu'aux seuls convois de camions d'aide humanitaire.

Depuis le mois de Novembre 2008, nous demandons sans relâche à Israël l'autorisation d'entrer à Gaza via le terminal de Erez. A ce jour, nous n'avons toujours aucune réponse.

Si cette situation devait durer dans le temps, l'aide humanitaire à Gaza serait une nouvelle fois interdite par les pays frontaliers.

Notre équipe se rendra tout de même en Egypte dans les prochains jours pour tenter de réaliser les démarches administratives nécessaires afin de pouvoir entrer à Gaza.

Les besoins humanitaires sont toujours aussi importants. Près de 90 000 sans abris s'entassent dans des appartements déjà surpeuplés par des familles en situation de grande précarité.

Un rapport du 4 février 2009 de l'Organisation Mondiale de la Santé précise que :

Sur 122 centres de santé évalués par l'OMS, 48% sont détruits ou endommagés:

  • 15 hôpitaux et 41 dispensaires sont endommagés (non fonctionnels)
  • 2 dispensaires sont totalement détruits
  • 29 ambulances sont détruites ou endommagées

L'urgence humanitaire n'est pas terminée à Gaza.

Le Bureau de Coordination de l'Aide Humanitaire des Nations Unies alerte dans un rapport du 2 février sur le risque d'une mortalité excessive de patients chroniques privés de soins (According to WHO’s 29 January initial health needs assessment, enduring risks include complications and excess mortality in patients with chronic diseases as a result of the suspension of treatment and delayed access to health care during the conflict).

Help Doctors appelle sans délais à un libre accès à la Bande de Gaza aux organisations d'aide humanitaire internationales.

Grâce à vos dons, les équipes de Help Doctors à Gaza et en France sont prêtes pour ouvrir un dispensaire de prise en charge des patients chroniques, trop souvent en rupture de soins et de médicaments depuis plusieurs mois.