Ventre à terre, une balle dans la tête, le 6 août 2006, les dix-sept salariés srilankais d’ACF sont retrouvés morts dans leur camp de Muttur, à l’est du pays. Près d’un an plus tard, l’enquête reste loin d’aboutir. Principaux accusés à ce jour: les autorités du Sri Lanka, qui combattent les Tigres tamouls séparatistes depuis plus de trente ans.

Prétextant un reportage sur les conséquences du tsunami de décembre 2005, les journalistes Anne Poiret et Gwenlaouen Le Gouil sont retournés au Sri Lanka. Après plusieurs allers-retours et deux mois d’enquête, ils en ont retiré le documentaire "Muttur: un crime contre l’humanitaire" (produit par Maximal et diffusé le 17 juin à 12h40 sur France 5). Ce film a reçu la reconnaissance suprême de la profession, le prix Albert-Londres, récompensant chaque année les meilleurs grands reporters âgés de moins de 40 ans.
Voir le reportage sur dailymotion