Au Libéria, après 15 ans de guerre civile, ce pays fragile où l'insécurité reste élevée est en phase de reconstruction. Le système de santé est quasi inexistant et l’espérance de vie moyenne ne dépasse pas 46 ans. C'est dans ce contexte difficile de crise sanitaire de post-conflit, que nous nous proposons d'intervenir sur la relance de l'accès aux soins dans les hôpitaux publics en mettant en place des services d'accueil d'urgences médico-chirurgicaux et obstétricaux.